Menu
Logo panier 0 Panier

Cave à vin de vieillissement : l'art de la conservation !

Cave à vin de vieillissement : l'art de la conservation !

Les caves à vin ont pour vocation de recréer les conditions idéales de conservation : celles régnant naturellement dans les caves enterrées !

Une température constante et homogène : de l'élaboration jusqu'au transport du vin, elle doit être stable et contrôlée.

Une hygrométrie comprise entre 60 et 75% : Le maintien d'un taux d'humidité suffisant est l'autre facteur essentiel d'un vieillissement réussi en permettant au bouchon d'assurer pleinement son rôle de protection. Dans un air trop sec, celui-ci se rétracte et laisse passer l'air engendrant une évaporation du contenu. Un excès d'humidité, s'il n'est pas néfaste à la garde du vin, entraîne néanmoins une altération désagréable de l'étiquette et la formation de moisissures.

Un renouvellement permanent de l'air : Le vin ne supporte pas le voisinage d'odeurs fortes, Son bouquet ne s'offre que s'il a été correctement protégé et l'air constamment renouvelé afin d'éviter tout effluve parasite.

Une parfaite tranquillité : Le vin aime à se reposer.
Le cérémonial présidant à son service n'est pas seulement festif, plus un vin est âgé plus il exige de soins. Il en est de même pour son vieillissement. Les trépidations, la proximité d'un ascenseur, d'une voir ferrée, sont rédhibitoires : le vin se trouble et les dépôts ainsi réveillés viennent gâter la conservation et la dégustation.

Une protection contre la lumière : Le vin n'aime pas la lumière, son excès provoque une oxydation fâcheuse pour la dégustation et dégrade ses tanins, c'est ainsi. C'est au moment de le servir que sa robe s'apprécie, avant elle se cache ou se... fane comme une peinture trop exposée au soleil. C'est particulièrement vrai pour le champagne lorsqu'il prend un "goût de lumière".